J’ai longtemps cherché une définition de l’intelligence, je n’ai rencontré que des concepts souvent flous, dans la définition desquels peuvent entrer de nombreux attributs. J’ai entendu des « experts » nourrir de fausses idées et vendre des recettes toutes faites. J’ai lu des « psys » qui pathologisent l’intelligence. J’ai écouté des parents dire que l’intelligence est une source de souffrance. J’ai observé des institutions et des associations arc-boutées sur des postures dogmatiques. J’ai vu des chercheurs réfuter des corrections factuelles, car ces résultats ne soutenaient par leur vision du monde. J’ai accompagné des humains trop intelligents pour être heureux et d’autres qui déploient leur potentiel.

Qu’est-ce que l’intelligence ? Est-elle une ou multiple ? Peut-on vraiment la mesurer ? La stimuler ? Est-elle innée ou acquise? Si un potentiel exprime la possibilité d’une réalisation ; que faire de mon potentiel et de mes talents, si je ne peux les déployer ou ne sais comment les réaliser…? Quels que soient la qualité ou la rapidité des apprentissages que je puisse effectuer ; que faire de mes capacités, si je ne peux les actualiser et les transformer en réalisations concrètes ?

Si au contraire des idées reçues, nous regardions l’intelligence comme plurielle, les talents comme multiples et les potentiels présents dans chaque être humain, de manière à la fois commune dans les modes d’apprentissage et différente dans leur expression, leur réalisation et leur sensibilité ?  Nous pourrions alors changer de paradigme, renoncer aux postures idéologiques, pour nous centrer sur les besoins spécifiques de chaque être humain, reconnaître sa singularité, appréhender sa réalité personnelle et le considérer dans la globalité de son contexte de vie ?

https://www.psy.be/fr/conseils/la-zebritude-plaidoyer-pour-un-monde-sans-rayure

error: Content is protected !!
REALISE® - Une nouvelle perspective dans le déploiement des potentialités humaines.Voir