Approche ACT : accepter, choisir, s’engager et passer à l’action.


L’approche ACT, issue de la troisième vague des thérapies comportementales et cognitives, met l’accent sur la pleine conscience, l’acceptation, la flexibilité psychologique et le changement comportemental, pour permettre à la personne d’ajuster ses comportements avec ses valeurs de vie et d’agir en direction de ses objectifs.

L’objectif de l’ACT est de développer la flexibilité psychologique du client et du praticien, afin de permettre l’émergence de compétences comportementales et ce même en présence de pensées, émotions et sensations difficiles.

Selon Harris (2009) « les pensées et les émotions ne sont pas le problème principal, c’est être happé par elles (fusion) et lutter contre elles (évitement) qui créent les problèmes. »

L’ACT a pour but de favoriser et de maintenir la flexibilité psychologique. La flexibilité psychologique peut être définie comme la capacité d’une personne, à être présent et ouvert à l’expérience telle qu’elle se déroule, et selon la situation entreprendre consciemment une action engagée au service de ses valeurs profondes. (Hayes, Strosahl & Wilson, 1999).

La meilleure façon de saisir l’essentiel de l’ACT est de se concentrer sur la signification de l’acronyme ACT :

• Accepter ses pensées, ses émotions, en étant attentif à ce qui se passe dans l’instant présent.
• Choisir une direction de vie conforme à ses valeurs.
• Traduire ses choix en actions engagées en directions de ses valeurs.

Il s’agit donc pour le praticien de favoriser chez son client le développement de compétences comportementales lui permettant :

  • de s’entraîner à développer sa capacité à être flexible et ouvert, en présence de pensées et d’émotions ; et à les accueillir en tant que telles.
  • de disposer d’un choix de comportements en présence d’émotions, de pensées ou de sensations désagréables, et non uniquement d’agir pour les éviter ou y échapper 
 ;
  • d’accepter ce qui est en dehors de son contrôle, et en même temps de s’engager à faire ce qui est sous son contrôle personnel pour améliorer sa qualité de vie.
  • de clarifier ce qui est important (ses valeurs) pour lui permettre de décider d’actions engagées en direction d’une vire pleine de sens.

Le protocole ACT a fait l’objet de plus de 60 études randomisées qui ont mis en évidence l’efficacité du processus dans le traitement de nombreux troubles cliniques. Toutefois, les applications du protocole ACT, ne sont pas seulement d’ordre thérapeutique.

Les apports de l’ACT ont été évalués efficacement dans un contexte de coaching, notamment sur des objectifs de développement de compétences personnelles, professionnelles ou sportives et dans la gestion du stress.

L’approche ACT a montré des résultats prometteurs dans :
l’augmentation de la performance au travail (Bond & Flaxman, 2006) ;
la réduction du stress et de la détresse émotionnelle au travail (Bond & Bunce, 2003; Flaxman & Bond, 2010) ;
la réduction de l’absentéisme des employés souffrant de maladies chroniques et de problèmes de santé (Dahl, Wilson et al. 2004)
l’accroissement de la satisfaction au travail (Bond and Bunce, 2003)
le développement de l’innovation (Bond & Bunce, 2000) ;
l’acceptation de nouvelles méthodes et approches de travail (Luoma et al., 2007) ;
l’acquisition de nouvelles connaissances et compétences pour développer l’employabilité (Varra, Hayes et
al. 2008)
la diminution des erreurs (Bond & Bunce, 2003).
les comportements de leadership transformationnel (Bond 2011)
l’augmentation de la motivation et de l’engagement au travail (Bond 2011 – Keogh, Bond et al. 2006)
le développement de la résilience (Flaxman and Bond, 2010)

Ces recherches ont mis en évidence que des managers formés à l’approche ACT, peuvent avoir une influence mesurable sur la performance opérationnelle et économique de leur équipe. (Bond, 2011)


Issue de la recherche fondamentale sur le langage et la cognition, l’ACT est un protocole en 6 processus, développé aux Etats-Unis par une équipe de praticiens-chercheurs en sciences comportementales et cognitives (Hayes, Strosahl & Wilson, 1999). : 

flch
Le contact avec le moment présent consiste à diriger l’attention sur ce qui se déroule ici et maintenant dans le moment présent, afin de s’entraîner à devenir conscient des différents aspects de son expérience intérieure (cognitions, émotions, sensations…)

flch
Le soi comme contexte
permet d’établir une connexion avec un sens de soi stable pour devenir capable de faire l’expérience de tout ce qui se passe en nous, en train de faire l’expérience de…

flch
L’acceptation  est une compétence qui permet d’accueillir les pensées, émotions, sensations, impulsions, souvenirs, et images telles qu’elles émergent, sans chercher à les modifier ou les diminuer.

flch
La clarification des valeurs
dans les différentes sphères de vie (relationnelle, professionnelle, personnelle) est une étape essentielle pour créer une vie qui ait du sens. Semblables à l’aiguille d’une boussole, elles fournissent une direction aux actions.

flch
La défusion cognitive
est un processus qui permet de se distancier du contenu littéral de ses pensées pour les considérer comme des phénomènes psychologiques qui ne constituent 
pas nécessairement des expériences réelles.

flch
L’action engagée
en direction de ses valeurs ; permet de se maintenir en mouvement tout en accueillant les expériences internes qui émergent.

PARLONS ENSEMBLE DE VOS BESOINS

Vous souhaitez nous rencontrer pour exprimer une demande ou faire plus ample connaissance avec nous.
error: Content is protected !!
REALISE® - Une nouvelle perspective dans le déploiement des potentialités humaines.Voir